logo



Pour Thierry Vircoulon, analyste à l’International Crisis Group (ICG), la crise burundaise ne peut se résoudre qu’en remettant sur la table des négociations l’accord d’Arusha, avec[...]